Home

COUPLES HOMOS, HETEROS : TOUS EGAUX !

Depuis quelques jours, des individu.e.s ou groupes « non-homophobes » trustent les médias. Ainsi, après les déclarations de Gérard Collomb, Lionel Jospin estimait récemment que « pour le mariage, pour les couples et pour la vie en général, l’humanité est structurée entre hommes et femmes », d’où quelques réserves toutes personnelles sur le mariage pour tou.te.s. Mais sans homophobie aucune. Juste : les gouines et les pédés ne font pas vraiment partie de l’humanité. Ce genre de déclarations sont malheureusement courantes à droite mais désormais, la « non-homophobie » prend ses aises jusque dans les milieux « progressistes ». Et quand le gouvernement recule, les homophobes avancent !

Des tracts circulent actuellement à Sciences Po, appelant à s’engager contre le mariage pour tou.te.s « avec détermination et sans homophobie », appelant la « France » à « se lever pour nos enfants, notre pays, notre humanité » : sans homophobie, mais les pédés et les gouines ne font pas partie là encore de « leur » humanité.

Mais c’est quoi, cette non-homophobie respectable ?

  • C’est affirmer la bouche en cœur qu’en France, tout le monde a les mêmes droits. C’est-à-dire qu’une lesbienne a le droit, comme toute femme digne de ce nom, d’épouser son prince charmant. Que demande le peuple ?
  • C’est refuser l’égalité des droits, mais aimer les bi, gays et lesbiennes quand même. On reste entre gen.te.s civilisé.e.s.
  • C’est s’insurger contre le prosélytisme du « lobby gay » qui cherche à imposer « sa » vision de la société à une majorité qui n’a rien demandé.

La « non-homophobie » qui manifeste le 17, à l’appel de l’Alliance Vita, soi-disant « pour la défense des droits des enfants et contre le mariage et l’adoption par les couples homosexuels » organise la défense d’une éducation patriarcale, machiste, d’un modèle familial unique sexiste et homophobe ainsi que déconnecté de toute réalité sociale. Elle n’est que la version politiquement correcte de la mobilisation intégriste et fasciste du 18 novembre, lancée à l’appel de Civitas et rejointe par l’Action française et consorts.

Nous refusons les arguments brandis sans cesse par les homophobes

« Il faut penser à l’enfant » : La protection de l’enfance ne se fera pas en interdisant à des personnes d’avoir les mêmes droits que les autres. Ni en privant de nombreux enfants orphelins de parents qui souhaitent les élever, ni en revendiquant l’hétérosexualité comme seule sexualité qui garantisse une famille heureuse et équilibrée (sans divorce, sans alcoolisme, sans violence conjugale, on le sait bien) ainsi que le bien-être de leurs enfants (jamais de maltraitance, d’inceste dans les familles hétéros !). La garantie de la protection de l’enfance passe en réalité par la mise en place d’un véritable service public de la petite enfance et en renforçant les moyens alloués aux services sociaux !

« Aujourd’hui le mariage gay, demain la polygamie ! » : Homophobes, les opposant.e.s au projet de loi se distinguent également par leur racisme, très subtil. Les gouines et les pédés menaceraient le mariage civil, fondement de notre civilisation, en revendiquant le droit aux mêmes avantages fiscaux et légaux que les hétéros, le droit à la parenté et à une succession facilitée. En brandissant la « menace » de la polygamie, on l’a compris, c’est bien dans le même sac de la « décadence » que les opposant.e.s à la loi mettent les gouines, pédés et les musulman.e.s – sans homophobie, sans racisme, tout ça reste subtil, et entre gen.te.s bien élevé.e.s.

Quand on assigne les minorités sexuelles à une sous-citoyenneté en refusant l’égalité des droits,  on cautionne une homophobie institutionnelle. Cette « non-homophobie » n’existe pas ! Non, le débat sur l’égalité des droits n’est pas légitime car il est purement et simplement homophobe ! Nous ne débattrons pas de la légitimité de nos vies !

Nous réaffirmons notre volonté de voir adopté sans délai l’accès au mariage et à la parentalité (via l’adoption ou la PMA pour les couples de femmes) pour tou.te.s ! Egalité des droits, maintenant !

Les homophobes et leurs allié.e.s manifestent contre le mariage et l’adoption pour tou.te.s : la rue ne leur appartient pas !

Homophobes, hors de nos  villes, hors de nos quartiers, hors de nos facs !

Signataires :

  • G.A.R.ç.E.S., le collectif féministe de Sciences Po
  • Queer Week
  • Plug n’Play Sciences Po
  • Amnesty International Sciences Po
  • Front de Gauche Sciences Po
  • SUD Etudiant.e Sciences Po
  • NPA Sciences Po-EHESS
  • UNEF Sciences Po
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s