Home

Le samedi 2 mars s’est tenue une Assemblée Générale nationale à l’INALCO portant sur l’opposition au projet de loi sur l’enseignement supérieur proposé par la ministre Geneviève Fioraso. Les revendications suivantes (parmi d’autres disponibles ici :  http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article5983), ont été adoptées par cette AG :
– L’abandon pur et simple du projet de loi
– La mise en place d’un moratoire sur le projet de réforme de la formation des
enseignants
– Le réengagement financier total de l’Etat
– La mise en place d’un véritable cadrage national des diplômes

Elle appelle également à la participation à la manifestation du 5 mars au côté des salarié.e.s s’opposant à l’Accord National Interprofessionnel, dit de sécurisation de l’emploi. Solidaires Etudiant.e.s se joint à cet appel. Nous estimons, en effet, que la nouvelle loi cadre de l’Enseignement Supérieur conduira les universités à la même impasse que celle que connaît aujourd’hui Sciences Po et à l’absence de prise en compte et au mépris total des revendications des salarié.e.s, des enseignant.e.s et des étudiant.e.s. Nous ne voulons pas des procédures et méthodes qui ont abouti à la nomination de Frédéric Mion que ce soit au sein de Sciences Po ou dans le reste de l’Enseignement Supérieur. Une « autonomie » qui donne le pouvoir à des « représentant.e.s » nommé.e.s d’une élite économique et/ou politique est en contradiction complète avec l’université que nous défendons : une université qui appartient à ceux qui y travaillent et qui y étudient, démocratique, critique et émancipatrice.

De plus, nous inscrire dans ce cadre unitaire national n’aura que plus d’impact pour faire pression sur la ministre afin qu’elle désavoue la procédure illégitime qui a conduit à la nomination de Frédéric Mion comme administrateur de Sciences Po et donc pour qu’elle empêche sa prise de fonction. Nous pensons que le mouvement que nous connaissons doit s’amplifier et s’appuyer sur la dynamique de cette dernière semaine afin d’accentuer le rapport de force en notre faveur. S’engager aujourd’hui au côté des luttes qui traversent l’Enseignement Supérieur dans un cadre unitaire ne pourra qu’envoyer un signal fort de notre détermination.

Nous vous attendons donc le mardi 5 mars, à 14h à Châtelet, pour défiler à nos côtés dans le cortège réunissant les professionnel.le.s et étudiant.e.s de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s