Home

Le mercredi 5 juin 2013, en sortant d’un magasin de vêtements, près de la gare Saint-Lazare, notre camarade Clément, syndicaliste à Solidaires Etudiant-e-s et militant antifasciste a été battu à mort par des membres de l’extrême droite radicale. Clément est décédé des suites de ses blessures,  dans la nuit, à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière.
La mort de notre camarade s’inscrit dans le contexte de la progression d’un mouvement fasciste violent en France et ailleurs en Europe. Sa  perte nous accable et notre douleur est encore aggravée par la certitude que nombreux et nombreuses sont celles et ceux qui, militant-e-s antifacistes, personnes exposées à l’homophobie et/ou au racisme, auraient pu et peuvent encore en être victimes.

Aujourd’hui, toutes nos pensées vont à sa famille et à ses proches à qui nous exprimons toute notre solidarité.

A la mémoire de notre camarade et ami, rendez vous à 17h aujourd’hui jeudi 6 juin au passage du havre, Métro Havre Caumartin.

Solidaires Étudiant-e-s SciencesPo

Contacts presse :

0635230172
0668801531

Publicités

13 réflexions sur “Pour Clément

  1. Je suis anéantie ! Je suis accablée. J’ai honte. Au secours, il faut sanctionner, sanctionner très durement. STOP !!
    Une pensée remplie de tristesse aux parents de Clément à qui je ne peux rien dire tant mon désarroi est immense. Courage à la famille. Il faut que justice soit rendue et vite.

  2. Il faut exiger de l’UE des lois qui permettront de punir sévèrement les manifestations neo-fasciste (manifestations de groupe,acion personnelles …..TOUT)

  3. Je suis horrifiée par la lecture de cet article.Pour des raisons personnelles,je ne pourrais être présente lors du rassemblement mais je tiens à dire mo soutien à sa famolle.

  4. HµORREUR FASCISTE … Pauvre de toi,c’est devnu CA,CETTE MERDE,en FRANCE ??????????????????? dominique,grégoire,Gauvain

  5. Je pense que l’extrême droite porte plus de violence que l’extrême gauche.
    De toute façon les extrêmes, religieux ou non, nationnalistes ou non, sont notre nouvelle peste…

  6. Pingback: Le fascisme tue encore | iepsolidaire

  7. Pingback: Clément Méric, "élève modèle", "tué pour ses idées" « Orchidées

  8. from the International Secretariat of
    Unione Sindacale Italiana – R./B.C.

    We want to express solidarity with the relatives and friends of Clement. Also in Italy the servants of the bosses attack workers and comrades who are fighting on the front line.
    In the next few days, on the occasion of anti-fascist activities in our country, we will not fail to remember the name of Clement among the victims of the servants of the capitalism.
    Even for him, we will continue to struggle.
    An embrace of solidarity and internationalism,
    always on, comrades, No Pasaran!

    Matteo,
    S.I. Unione Sindacale Italiana (Red and Black Coordination)

  9. L’immonde Barjot avait promis du sang, le voilà qui éclabousse la démocratie et la République. Cette #manifpourtous se rend elle compte?
    pierre bergé

  10. J’ai envie de vous dire toute ma sympathie pour les proches de ce garçon que je ne connaissais pas. A 18 ans on doit vivre, rire et faire le monde en respirant à pleins poumons. C’est plus tard qu’on peut mourir pour des idées.

  11. Le jeune homme et la mort
    http://www.lejournaldepersonne.com/2013/06/le-jeune-homme-et-la-mort/
    Intérieur – Extérieur nuit… dans une grande rue au havre… une jeune fille a été assassinée au pied de son immeuble. Elle a hurlé à la mort, pendant longtemps très longtemps avant de succomber à ses blessures. 83 voisins ont entendu les hurlements de la jeune fille, et nul n’a jugé utile de prévenir la police, 83 témoins qui ont fait la sourde oreille avant de refuser de témoigner.
    Pire : ils n’ont même pas reconnus les faits. Non assistance à personne en danger…
    Où est la fiction ? Où est la réalité ?
    On en sait quelque chose en France. Que le pire n’est pas l’atrocité du forfait mais la lâcheté des témoins… ça me rappelle quelque chose… certaines dénonciations involontaires, certaines amnésies volontaires sous l’occupation… c’est du passé… mais ça me préoccupe…
    Lorsque j’ai appris il y a quelques minutes la nouvelle de la mort de ce jeune homme, je n’ai pas pu m’empêcher de faire le rapprochement avec le livre noir de notre histoire.
    Il est mort et tout son pays en est témoin. Battu et abattu pour parti pris, nous n’étions peut être pas là pour voler à son secours mais nous sommes là pour dénoncer cet acte de barbarie.
    Plus de gauche, ni droite. Ni moyens, ni extrêmes tout le pays doit faire bloc et protester d’une même voix.
    Tous ceux qui ne lèvent pas le doigt, on peut les tenir pour responsables au même titre que les coupables de ce drame abominable… chef d’œuvre de tous les minables.
    Car ce n’est pas un jeune homme qu’on vient d’assassiner mais la France, la conscience de la France, ma confiance dans la France.
    Qu’on le veuille ou non c’est notre liberté qui est aujourd’hui en deuil!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s