Home

PavlosClémentfresque

Last night in Piraeus, the fascists killed again.

Today, for the second time in three months, the antifascist movement as a whole is in mourning. Pavlos Fyssas, an anticapitalist and antifascist hip-hop performer who went by the stage name of Killah P., was attacked last night  – Wednesday 18thshortly after midnight – by a group of ten neo-Nazis. Among them was, at least, a member of the Golden Dawn party, who stabbed him three times in the chest. Pavlos died from his wounds in the hospital the early hours of the morning.

A few days ago, Golden Dawn’s murderous activities had targeted members of the Communist party (KKE), while they were putting up posters. Nine of them had to be taken to the hospital. One of the three suspects was also implicated in an attack in June last year on four Egyptian fishermen.

In this context, we would like to express our antifascist solidarity with Pavlos’ comrades, and with all the past and potential victims of fascist violence: migrants, transgender people, sexual minorities, leftist activists.

When we received word of the death of Pavlos, the news resonated painfully with the murder of our friend and comrade Clément. On June 5th, Clément Meric was killed by a neo-Nazi, who hit him in the face with a knuckleduster. As friends and close comrades of Clément’s, we know what it is like to lose a loved one in a fascist crime. There are no words which can convey the pain and the rage we have been feeling since June 5th. There are no words which can convey the depth and intensity of the solidarity and compassion we are keen to express to Pavlos’ family, friends, and comrades. Comrades, our thoughts go out to you in this terrible time. From the depths of our grief, we had desperately wished this would never happen again.

The deaths of Pavlos and Clément show that we have to keep fighting in order to defeat fascism. We will, in the hope of never going through such a pain again.

It is time, in Greece, France and all over the world that we all organize and fight back. It is time to take back the streets – our streets.

ΔΕΝ ΞΕΧΝΑΜΕ, ΔΕΝ ΣΥΓΧΩΡΟΥΜΕ

We do not forgive, we do not forget.

Pavlos, Clément, antifa !

Paris, september 18th

Action antifasciste Paris-Banlieue, Comité pour Clément, Solidaires Etudiant-es Sciences Po.

« Nous avions tant espéré que cela n’arrive plus jamais… » Lettre à la famille, aux ami.e.s et aux camarades de Pavlos

La nuit dernière au Pirée, les fascistes ont de nouveau tué.

Aujourd’hui, pour la deuxième fois en trois mois, l’ensemble du mouvement antifasciste est en deuil. Pavlos Fyssas, alias Killah P., rappeur et militant anticapitaliste et antifasciste, a été attaqué la nuit dernière – mercredi 18 septembre, peu après minuit – par un groupe d’une dizaine de néo-nazis. Parmi eux se trouvait au moins un membre d’Aube Dorée, qui l’a poignardé trois fois en pleine poitrine. Pavlos est décédé des suites blessures à l’hôpital aux premières heures du jour.

Quelques jours plus tôt, des colleurs d’affiche du Parti Communiste (KKE) avaient été la cible des activités meurtrières d’Aube Dorée. Neuf d’entre eux avaient dû être hospitalisés. L’un des trois agresseurs se trouvait également impliqué dans l’attaque de quatre pêcheurs égyptiens en juin l’année dernière.

C’est dans un tel contexte que nous souhaitons exprimer notre plus profonde solidarité antifasciste aux camarades de Pavlos et à toutes les victimes, passées ou potentielles, de la violence fasciste : migrant-e-s, personnes trans’, minorités sexuelles, militant-e-s progressistes… 

Quand nous avons appris la mort de Pavlos, la nouvelle a douloureusement résonné avec le meurtre de notre ami et camarade Clément. Le 5 juin, Clément Méric a été tué par un militant d’extrême-droite, qui l’a frappé au visage à coups de poing américain. En tant qu’ami-e-s et camarades proches de Clément, nous savons ce que c’est que de perdre l’un des siens dans un crime fasciste. Aucun mot ne peut exprimer la profondeur et l’intensité de notre solidarité et de notre compassion envers la famille de Pavlos, ses ami-e-s et ses camarades.

Camarades, nous sommes de tout cœur avec vous dans ce moment terrible. La rage au cœur et la douleur au ventre, nous avions tant espéré que cela n’arrive plus jamais.

Les morts de Pavlos et Clément nous prouvent, s’il le fallait, que nous devons plus que jamais continuer le combat pour écraser le fascisme. Et nous le continuerons, dans l’espoir de ne plus jamais connaître une telle douleur.

Il est temps, en Grèce, en France et dans le monde entier que nous organisions la riposte. Il est temps de reprendre la rue – nos rues.

ΔΕΝ ΞΕΧΝΑΜΕΔΕΝ ΣΥΓΧΩΡΟΥΜΕ

Ni oubli, ni pardon

Pavlos, Clément, antifa !

Paris, le 18 septembre.

Action Antifasciste Paris-Banlieue, Comité pour Clément, Solidaires Etudiant-e-s Sciences Po.

Publicités

3 réflexions sur “« We had desperately wished this would never happen again » – Letter to Pavlos’ family, friends, and comrades

  1. Pingback: La Horde – Lettre ouverte à la famille, aux amis et aux camarades de Pavlos Fyssas (KillahP)

  2. Pingback: La Horde – Lettre des ami-e-s et camarades de Clément Méric à la famille, aux ami-e-s et camarades de Pavlos Fyssas

  3. Pingback: « Nous avions tant espéré que cela n’arrive plus jamais… » Lettre à la famille, aux ami.e.s et aux camarades de Pavlos |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s