Home

LES PRECAIRES DANS L’OMBRE DU SYSTEME SCIENCES PO

Depuis plusieurs mois, un mouvement s’organise chez les enseignant-e-s vacataires de Sciences Po, qui assument à eux seuls plus de 90% de la charge de cours de l’IEP, tout en n’ayant droit qu’à un statut à la limite de la légalité : pas de vrai contrat de travail, pas de congés payés, licenciements intempestifs ou variations des cadences imposées selon les caprices de l’administration…

Affiche27marsV10

Leur combat vise donc à remettre en question leur condition de travailleur-es jetables : ils ont beau faire tourner la machine Sciences Po, celle-ci ne leur offre en retour que la precarité a vie.

Cette situation n’est malheureusement pas exceptionnelle : elle n’est qu’un des aspects qui émerge des pratiques managériales s’appliquant à la majorité des salarié-es de l’enseignement supérieur, et elle nous questionne en tant qu’étudiant-es :

  • Comment prétendre échapper au travail précaire si nos propres conditions d’études reposent dessus ?
  • Quels modes d’action envisager pour associer salarié-e-s et étudiant-e-s dans la lutte, afin de la rendre plus efficace ?

Solidaires Etudiant-e-s organise, avec les vacataires en lutte de Sciences Po, une réunion publique le mercredi 2 avril à 19h15, pour discuter avec elles et eux de leur situation et de leurs revendications, mais aussi de la précarité dans l’enseignement supérieur de manière générale.

POUR S’INFORMER ET DISCUTER ENSEMBLE DES FORMES DE SOLIDARITE AVEC LES SALARIE-ES EN LUTTE

RDV MERCREDI 2 AVRIL 19h15

SALLE GOGUEL

56 RUE DES SAINTS-PERES

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s