Home

Pourquoi un syndicat de luttes* à Sciences Po ?

Solidaires Etudiant-e-s Sciences Po est un syndicat de lutte et de transformation sociale. Anti-fasciste, anti-raciste, anti-sexiste, anti-capitaliste, anti-autoritaire, défendant une vision radicale de l’écologie, rejetant toute forme de discrimination et combattant toutes les oppressions, notre syndicalisme est basé sur le principe d’autogestion, à l’opposé d’un fonctionnement bureaucratique et antidémocratique. Il est basé sur l’auto-organisation des étudiant-e-s, qui luttent par elles et eux-mêmes, et pour elles et eux-mêmes. Un syndicat est un outil pour impulser des réflexions et des actions collectives, et s’organiser pour lutter et défendre nos droits. Face à la jungle de l’enseignement supérieur, il est quasiment impossible d’agir seul-e. Un syndicat permet de s’organiser et de lutter à plusieurs. Par ailleurs, pour changer les choses, il est nécessaire d’agir ensemble, et de se donner les moyens, quand c’est nécessaire, d’une envergure nationale. Cela permet entre autres d’avoir une vision large des problèmes individuels, de les relier aux grandes questions de société et de chercher à y répondre. Un socle d’intérêts communs (gratuité et accès de l’enseignement supérieur à tou-te-s, aides sociales, budgets nationaux, lutte contre le harcèlement sexuel, contre toutes les discriminations, refus de l’élitisme…) doit permettre de se regrouper pour formuler un autre projet d’Université, avec pour objectif de défendre les intérêts communs des étudiant-e-s.

bandeau

Pourquoi participer aux élections ?

Pour Solidaires Etudiant-e-s, les élections sont une occasion d’aller à la rencontre des étudiant-e-s, de discuter avec elles et eux, et de faire entendre nos idées. Elles ne sont en aucun cas une opportunité de cogestion. A Sciences Po, la gestion des conseils est tout à fait opaque, et le statut semi-privé de l’école renforce cette opacité, en créant des conseils qui deviennent les lieux de défense d’intérêts privés. Ces conseils ne sont, à Sciences Po, pas représentatifs de la vie étudiante. Pour nous, se présenter aux élections, et obtenir des sièges dans les conseils est un moyen d’avoir des informations qui ne redescendent que beaucoup trop rarement vers les étudiant-e-s, et donc d’exercer un droit de regard sur la gestion de cette école. C’est donc d’abord, pour nous, une exigence démocratique. Etre informé-e-s, et garder les étudiant-e-s informé-e-s permet de réagir plus facilement à ce qui est discuté et décidé dans ces instances de direction. Par ailleurs, nous pensons qu’avoir des élu-e-s peut être un complément utile à la défense de nos droits et nos intérêts par nos luttes, et peut se révéler un vrai point d’appui pour défendre nos convictions en ce qui concerne notre vision de l’Université, et les droits de tou-t-e-s les étudiant-e-s

Pourquoi soutenir Solidaires Etudiant-e-s ?

Voter Solidaires Etudiant-e-s aujourd’hui c’est refuser l’élitisme, le mercantilisme, c’est refuser la logique libérale qui veut que réussir se fasse aux dépends des autres, c’est refuser de penser les étudiant-e-s en termes de rendements économiques. C’est refuser l’invasion des universités par les patrons et les intérêts privés. C’est voter pour aller vers une université libre, gratuite, et non élitiste. Voter Solidaires Etudiant-e-s aujourd’hui, c’est montrer sa volonté de vouloir élaborer un projet alternatif pour l’Université et pour la société, et vouloir commencer cette élaboration maintenant, à notre échelle, dans notre école, en se battant non pas seulement pour nos droits en tant qu’étudiant-e-s de Sciences Po, mais pour les droits de tou-te-s les étudiant-e-s. Soutenir Solidaires Etudiant-e-s, c’est également soutenir l’activité et l’indépendance syndicale, c’est participer au développement d’une réelle citoyenneté étudiante pour que de « supermarché du savoir », l’université redevienne un lieu de vie et de réflexion en lien avec la vie sociale qui l’entoure. Enfin, c’est soutenir activement les différentes luttes sociales, d’abord à travers un soutien aux travailleurs-ses et aux précaires sur notre lieu d’études, mais aussi aux côtés de tou-te-s celles et ceux qui luttent pour une autre Université, et plus largement, une autre société.

Solidaires Etudiant-e-s sera ce que nous en ferons ensemble.

*Luttes au pluriel, car les luttes sont diverses, multiples dans leurs formes, que nous sommes partie prenante des luttes hors des lieux dʼétudes mais aussi parce que nous développons des luttes dans les lieux dʼétudes y compris sur les questions écologiques, féministes, anti impérialistes ou racistes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s