Home

Un « doctorat professionnel » à Sciences Po ?

Lors du dernier conseil de l’Ecole Doctorale, les élu-e-s doctorant-e-s ont pris connaissance de la volonté de Sciences Po de créer un « doctorat professionnel ».

D’après les (rares) éléments communiqués par Sciences Po, il s’agirait de doctorats courts (environ 2 ans), qui viseraient un public ayant une expérience de travail de 10 ans minimum, et qui aurait surtout les moyens de se payer un diplôme extrêmement coûteux. En effet, de tels doctorats professionnels existent déjà à l’université Paris-Dauphine, et le coût annuel d’inscription y est de 29 000€, contre les 400€ que payent normalement les doctorant-e-s en doctorat scientifique !

martine

Un doctorat pour les plus riches, qui permettrait d’ « acheter » une ligne en plus pour son CV : c’est là la nouvelle idée de Sciences Po, jamais à court d’idées pour remplir ses caisses.

La continuation du processus de Bologne : les logiques capitalistes appliquées à l’Université

Les doctorats professionnels font partie des projets mis avant par le processus de Bologne, qui applique à l’enseignement et au savoir les logiques économiques de profit, de « compétitivité » et de « rentabilité », en généralisant notamment les partenariats publics-privés, dont le couple IEP/FNSP est le parfait exemple.

Dans la récente loi Fioraso, il est écrit clairement que « les résultats de la recherche doivent être transférables au monde socio-économique ». C’est exactement cette logique qui sous-tend la création d’un doctorat professionnel. Et c’est cette logique qui menace dangereusement une indépendance de la recherche déjà fortement mise à mal, qui va se voir de plus en plus soumise à des logiques économiques et politiques.

Encore une fois, Sciences Po se fait la pointe avancée de la libéralisation et de la marchandisation de l’enseignement supérieur en France, et de l’application des logiques capitalistes à l’université.

Contre le « doctorat professionnel », pour un savoir critique et émancipateur, libéré des logiques marchandes

Contrairement aux élu-e-s UNEF de l’Ecole Doctorale, il ne s’agit pas pour nous de dénoncer d’abord une « perte de prestige » de « nos » diplômes  éventuellement entraînée par la création de ce doctorat professionnel, ou de s’inquiéter de la « nuisance » à la « réputation » de l’IEP mais bien de s’alarmer de l’importance grandissante que donne Sciences Po à des logiques privées, fondées sur la recherche de profit.

Nous nous opposons fermement à la création de ce doctorat professionnel. Nous sommes favorables à ce que les doctorant-e-s de l’IEP s’organisent contre ce projet, et rappellent l’urgence de défendre un savoir public, critique et émancipateur, contre le savoir-marchandise dont Sciences Po s’évertue à se poser comme le défenseur avant-gardiste.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s